Oh, les lèvres que j’ai embrassées, Sont fermes et douces, Toutefois, les yeux, je les ai vus, Etaient effrayés et perdus. La douleur est en toi, Ils pleurent et se…

You must be logged in to view this content.