Depuis mon enfance, je suis un fan de fromage. Grandir dans un pays où le goût de fromage apparaît rarement dans nos recettes, j’avais des difficultés à satisfaire mes papilles gustatives. Par hasard, j’ai entendu parler de la France, le berceau du fromage. Et cela me motiva à apprendre cette langue et à découvrir cette culture.

Marcel Proust croit que le souvenir et la sensation sont liés ensemble par une force magique, que s’il goûte les Petites Madeleines avec une cuillerée de thé, il se souviendra de son enfance, de la nature de Combray et des moments précieux avec sa famille. Je partage ce sentiment. 

Chaque fois que je goûte des fromages français avec une tasse de thé vert, mes papilles gustatives me rappellent les tranquilles samedis matin que je passais avec une dame sage et douce : Catherine G. Pendant mon séjour à Paris, presque tous les samedis matin, je prenais le métro onze à Mairie des Lilas et arrivais chez Catherine. Elle m’accueillait avec un sourire chaleureux, « Vous voulez du thé ? » me demandait-elle avec une tonalité joyeuse, « Oui, » répondais-je, et puis elle sortait deux types de fromages « Alors, aujourd’hui on va goûter … », on avait décidé de faire un voyage des fromages français. Camembert, Brie de Melun, Comté, Beaufort, Roquefort, Saint Nectaire, Pouligny Saint Pierre… on sentait la France par le goût du fromage. 

Accompagnées par l’odeur du fromage et du thé vert, on se racontait notre semaine passée et puis, on lisait ensemble de la littérature française. On rejoignait le trajet de Modiano dans sa recherche de Dora Bruder, sa description détaillée de la topographie Parisienne et sa narration de l’histoire. On analysait les poèmes classiques de Rimbaud, Apollinaire et Verlaine et je m’efforçais de les mémoriser. Tous ces matins renforçaient ma connaissance de la culture et littérature française.

Pour moi, la langue et la culture française sont directement liées au goût de fromage. Bien que maintenant je ne sois plus à Paris, mon cœur voyage au balcon de Catherine lorsque je mange des fromages français avec un thé vert. Je pense aux moments chaleureux, le voyage des fromages, les conversations profondes et le sourire de Catherine…

Yujing Zhang

New York University